Au lit avec ma meilleure amie

La série « trash geek love » continue.
Voici le cinquième épisode, en ligne sur Terreur Terreur : Au lit avec ma meilleure amie.

Qui parlait récemment d’écrire « pour se mettre en danger » ou « pour franchir ses limites? ». Je n’aime pas les histoires pornographiques et je ne veux pas en écrire. Pourtant, il y a pas mal de sexe dans cette dernière histoire. Je n’avais pas le choix. Elle devait être écrite ainsi. Il fallait parler de cul, mais pour parler d’autre chose. C’était nécessaire.

Un ami me disait : « Quand t’écris, tu es impudique ». C’est fort possible. En ce qui concerne des histoires qui ont eu lieu il y a dix ans, je n’ai pas tellement de scrupules. Tout cela existait à peine à l’époque et existe encore moins maintenant. C’est le passé lointain. Le reconstruire est de la fiction.

Une fois engagé, je ne peux plus reculer. Il me faudra affronter les deux dernières grandes histoires de cette série. Après, je l’espère, j’en aurai enfin fini avec l’autofiction.

About these ads

Tags:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d bloggers like this: