Posts Tagged ‘Trash Geek Love’

Les geeks aussi sont amoureux

16 juin 2012


Les geeks aussi sont amoureux.

Sur Terreur Terreur, ma sixième histoire de trash geek love. Je fais exprès de décevoir : ce n’est que le prologue. Cette histoire sera très longue, elle comportera douze chapitres. Plus je l’écris, plus l’histoire gonfle et se dérobe devant moi. La suite n’est pas terminée, mais de toute manière ne sera pas publiée sur Terreur Terreur. Je vais la garder inédite, puis tenter de faire publier mes textes sous forme de livre. Il y aura aussi une septième histoire, elle aussi substantielle, que j’écrirai ensuite. Inédite, pour le livre aussi.

Ce n’était pas mon projet de départ : je ne pensais même pas en faire une série. Je voulais seulement raconter une petite anecdote drôle qui m’est arrivée, la fille du Bic. Mais chaque texte me donnait envie d’en écrire un autre, chaque texte devenait un peu plus long que le précédent, et voilà que je me retrouve avec assez de stock pour former un recueuil. J’ai reçu assez de bons commentaires pour avoir envie de tenter ma chance. On verra bien ce qui arrivera. Si cela n’aboutit pas, ce n’est pas grave : je finirai de publier les textes sur internet et je me tournerai vers un autre projet, un gros f***ing roman. À suivre.

Publicités

Au lit avec ma meilleure amie

2 mai 2012

La série « trash geek love » continue.
Voici le cinquième épisode, en ligne sur Terreur Terreur : Au lit avec ma meilleure amie.

Qui parlait récemment d’écrire « pour se mettre en danger » ou « pour franchir ses limites? ». Je n’aime pas les histoires pornographiques et je ne veux pas en écrire. Pourtant, il y a pas mal de sexe dans cette dernière histoire. Je n’avais pas le choix. Elle devait être écrite ainsi. Il fallait parler de cul, mais pour parler d’autre chose. C’était nécessaire.

Un ami me disait : « Quand t’écris, tu es impudique ». C’est fort possible. En ce qui concerne des histoires qui ont eu lieu il y a dix ans, je n’ai pas tellement de scrupules. Tout cela existait à peine à l’époque et existe encore moins maintenant. C’est le passé lointain. Le reconstruire est de la fiction.

Une fois engagé, je ne peux plus reculer. Il me faudra affronter les deux dernières grandes histoires de cette série. Après, je l’espère, j’en aurai enfin fini avec l’autofiction.

Avril est froid mais le printemps est déja arrivé

29 avril 2012

Ralentissement sur le blogue : mais sinon, ma série de texte pour Terreur Terreur n’est pas terminée, finalement. Je travaille sur un cinquième texte. À venir bientôt. Il ne sera pas le dernier non plus. Il y a d’autres histoires qui se bousculent pour remonter à la surface. Il faut les écrire. Pas le choix.

Les geeks aussi sont des salauds

8 mars 2012

Pour la journée de la femme, ma troisième histoire d’amour geek sur Terreur! Terreur! : Les geeks aussi sont des salauds.

J’éprouve un certain malaise à mettre en ligne une petite histoire de geek au moment où Terreur! Terreur! publie des textes de critique sociale à propos d’enjeux importants. Je n’y peux rien, c’est tout ce que j’ai à offrir durant cette phase de ma vie.

Cet inconfort est balayé lorsque je songe qu’écrire cette histoire a fait disparaître l’arrière-goût rance laissé par mon dernier texte à propos de l’écriture. Comme si j’avais commis une grossière indécence. Écrire : il ne faut pas en parler, il faut le faire, je le sais pourtant.

Je tiens l’idée pour une prochaine histoire, se déroulant presque un an après les trois autres. J’ai l’intention d’explorer le filon Trash Geek Love jusqu’au bout. Ensuite, on verra. De la pure fiction?

À l’été j’entrerai dans une autre temporalité, celle où on retient notre impatience de publier le jour même un texte qu’on vient d’écrire. J’apprendrai à prendre mon temps.

* * *

Ce que j’ai appris en écrivant ce texte : écrire est un combat acharné contre les verbes « être » et « avoir ».

La plus belle fille de la classe

12 février 2012

Juste à temps pour la St-Valentin, une autre histoire d’échec amoureux : La plus belle fille de la classe.

C’est mon deuxième texte de Trash Geek Love pour Terreur! Terreur! Mon projet : en faire une série, me rendre au moins jusqu’à cinq. J’ai encore quelques vieilles histoires à revisiter. Je me lance dans la récupération : ce texte intègre des fragments de journal et de ma première tentative de roman (inédit, refusé partout) datant de 2003.

* * *

Autre projet artistique à venir : je me suis inscrit à l’atelier de bande-dessinée de Jimmy Beaulieu. Je vais faire de la BD à nouveau.

* * *

Il resterait à reprendre ma guitare et enregistrer le prochain album de Northwood Ice Pentagrams : Forever Alone in Rosemont.

Stay tuned for more Darnziak.